chercher
L'Atlas des Champignons -> fiche descriptive nom commun
       
hydne pied de mouton
Très commun sur le sol, aussi bien sous coniféres que sous feuillus mais peut-être plus souvent dans les bois de chênes et châtaigniers. On considère dans certaines régions que c'est une espèce de fin de saison, car c'est une des rares que l'on peut encore trouver après la chute des feuilles et ce jusqu'en décembre. Mais il nous arrive aussi de le récolter en plein été, dès le mois de juillet, surtout en montagne. Bon comestible, bien que certaines récoltes soient parfois un peu amères.
       
nom usuel
nom latin
famille
catégorie
hydne pied de mouton hydnum repandum hydnacées hydne
       
noms communs
habitat
classe
Hydne bosselé, hydne sinué, hydne commun, arresterou, baguetes, barbe de chèvre, barbe de vache, bosselé, brouquichou, chamois, chevrelle, chevrette, chevrotine, érinace, eurchon, farinet, langue de chat, lurchon, moissin roux, mouton, oursin, penchenille, pied de mouton, pied de mouton blanc, prinoche, urchin, ursin. chênes et châtaigniers homobasidiomycètes
     
Légende

comestibilité

toxique cru

toxique

parfois mortel

mortel
 
calendrier :
J F M A M J J A S O N D
M M M M M M M M M M M M
comestibilité >>>>
le chapeau : (3 à 15 cm) souvent soudé à d'autres exemplaires, est d'abord convexe, vite étalé, et déprimé, très irrégulier, bosselé, formant des lobes plus ou moins importants et conserve une dépression centrale. D'une couleur uniformément jaune très clair, beige, parfois presque blanc, il est épais et de consistance dure et cassante. Sa cuticule est veloutée ou pruineuse, colorée de blanchâtre ou de jaunâtre à maturité. La marge est enroulée, sinueuse, épaisse et irrégulière. Le dessous du chapeau est formé d'aiguillons ( 6 mm de long) bien blancs, virant au rose saumon avec l'âge et aux meurtrissures, très denses, pendants, inégaux, serrés, fragiles et faciles à séparer de la chair. Ils sont plus ou moins décurrents sur le pied.
le pied : (2-8 x 0,5-2,5 cm) généralement court, irrégulier, assez épais et ferme, souvent excentré, nu, un peu aminci à la base.
la chair : blanche, ferme, cassante, devenant jaune orangé à roussâtre à la cassure. Presque jamais véreux. Le pied de mouton et autres espèces possédant des aiguillons sous le chapeau sont certainement les champignons comestibles qui font courir le moins de risques de confusion avec des vénéneux car aucune des espèces possédant des aiguillons sous le chapeau 'est toxique. Et c'est une caractéristique particulièrement facile à observer !
les spores : (7,5-9 x 7-7,5 µm) crème, presque arrondies, ou courtement elliptiques.
 
© 2012 - Net performances- avec la collaboration de Didier Michelot, chercheur au CNRS │ mentions légales │ contact