Atlas des champignons

Home / Atlas des champignons

armilaire bulbeuse

armilaire bulbeuse Image
Il pousse de juin à décembre, est assez rare et isolé, et possède des cordons rhizomorphiques qui sont toujours en contact avec du bois de souche ou de racine. C’est un parasite sur un hôte vivant, et également un saprophyte (sur du bois pourri).
Il est préférable de s’abstenir de le consommer
Nom usuel : armilaire bulbeuse
Nom latin : armillaria bulbosa
Famille : tricholomatacées
Catégorie : armilaire
Noms communs : Armilaire bulbeuse
Habitat : feuillus
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre – Decembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (10 cm), est en forme de cône, puis il est aplati et même de temps en temps un peu déprimé. Sa couleur va du brun ocre au brunâtre, et il porte sur le dessus des squamules brun jaune ou brun grisâtre. La marge est floconneuse, à peine striée. Les lamelles: sont décurrentes, de couleur blanche, parfois tachées de brunâtre.
Le pied : il est ochracé ou bistre, bulbeux, en forme de massue , brun foncé à la base et marqué de fibrilles floconneuses sur le reste du pied, allant du jaune vif au jaunâtre ou grisâtre. l’ armille est fugace, et fibrilleuse.
La chair : est de couleur blanchâtre.
Les spores :

armilaire bulbeuse

armilaire bulbeuse Image
Il pousse de juin à décembre, est assez rare et isolé, et possède des cordons rhizomorphiques qui sont toujours en contact avec du bois de souche ou de racine. C’est un parasite sur un hôte vivant, et également un saprophyte (sur du bois pourri).
Il est préférable de s’abstenir de le consommer
Nom usuel : armilaire bulbeuse
Nom latin : armillaria bulbosa
Famille : tricholomatacées
Catégorie : armilaire
Noms communs : Armilaire bulbeuse
Habitat : feuillus
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre – Decembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (10 cm), est en forme de cône, puis il est aplati et même de temps en temps un peu déprimé. Sa couleur va du brun ocre au brunâtre, et il porte sur le dessus des squamules brun jaune ou brun grisâtre. La marge est floconneuse, à peine striée. Les lamelles: sont décurrentes, de couleur blanche, parfois tachées de brunâtre.
Le pied : il est ochracé ou bistre, bulbeux, en forme de massue , brun foncé à la base et marqué de fibrilles floconneuses sur le reste du pied, allant du jaune vif au jaunâtre ou grisâtre. l’ armille est fugace, et fibrilleuse.
La chair : est de couleur blanchâtre.
Les spores :

L’Atlas des Champignons regroupe plus de 360 espèces différentes que vous pouvez retrouver à l’aide des boites déroulantes ci-dessous. Vous pouvez sélectionner une espèce par son nom vernaculaire (nom commun) ou par son nom latin. Dans tous les cas, il vaut mieux connaître le nom latin de l’espèce car en matière de nom commun, certaines espèces en ont plus d’une centaine selon les régions !

Si vous ne connaissez pas l’espèce que vous avez vue ou que vous venez de cueillir, cliquez sur le bouton « reconnaître » dans le menu animé du haut de cette page. Vous aurez accès à la clé de détermination où, selon les critères que vous aurez saisis, une ou plusieurs espèces vous seront proposées.