Les champignons

Home / Les champignons

Tout savoir sur les champignons

Qu’est-ce qu’un champignon ?

Classés à tort autrefois avec les algues, les champignons constituent désormais un règne autonome dit « règne fongique ». Dépourvus de chlorophylle, de feuilles, de tiges ou de racines à proprement parler et dépendants d’autres organismes morts ou vivants, les champignons sont incapables de photosynthèse.

Le cèpe ou la chanterelle que vous ramassez n’est que la partie apparente du champignon. L’exemple le plus parlant est celui d’un arbre fruitier souterrain dont seuls les fruits dépasseraient… Le fruit, c’est le champignon et l’arbre lemycélium !
Le mycélium, c’est un ensemble de filaments ténus, plus ou moins ramifiés, appelés hyphes, formant la partie végétative du champignon. Il se développe horizontalement sous la surface du sol à faible profondeur lorsque certaines conditions de chaleur et d’humidité sont réunies. C’est le mycélium qui produit la partie visible en surface que nous appelons « champignons » (les termes scientifiques correspondants sont « carpophore ou sporophore ». C’est ce mycélium qu’il faut préserver à tout prix en évitant de « creuser » autour du pied du champignon que l’on cueille ou de piétiner le sol. Couper proprement le pied à l’aide d’un couteau est la meilleure façon de procéder.

Qu’est ce que la mycologie ?

La mycologie, science consacrée à l’étude des champignons fait de plus en plus d’adeptes au fil des ans, mais on ne s’improvise pas mycologue. Seule l’étude minutieuse des espèces, les années d’expérience et d’observation sur le terrain et l’adhésion à une association de mycologues chevronnés vous permettront d’acquérir une solide base de connaissances. Si vous n’êtes pas tentés par l’aventure, contentez vous de ramasser les espèces comestibles dont la confusion avec une espèce toxique est improbable. Dans tous les cas, faites contrôler votre cueillette par un mycologue confirmé.

A quoi ressemble-il ?

Bon nombre de champignons sont composés d’un pied et d’un chapeau mais il existe sous de nombreuses formes et tailles différentes : en étoile, en rameau, en coupe, en boule, en touffe, dur comme du bois, gélatineux, en croûte etc.. Chaque espèce possède des couleurs différentes variant avec l’âge, les conditions d’humidité ou d’environnement proche, des odeurs différentes (ce n’est pas parce qu’un champignon a une odeur agréable qu’il est comestible !) et des saveurs très variées.

Quel est son rôle ?

Le champignon a un rôle écologique énorme dans la nature. Certaines espèces se nourrissent de végétaux morts qu’elles décomposent et éliminent. Ce sont les saprophytes. En décomposant la matière organique, ils facilitent la circulation de la matière et de l’énergie parmi la flore et la faune du sol. D’autres espèces colonisent les arbres vivants mais affaiblis comme l’amadouvier. Le champignon mycorhizien vit en symbiose avec les racines des arbres.Le champignon se nourrit de l’arbre et l’arbre tire du mycélium des éléments minéraux essentiels.
Un bon mycologue saura quelle espèce de champignon pousse sous tel arbre et vous dira également de ne pas donner de coup de pied dans une espèce que vous ne connaissez pas car elle a un rôle écologique à jouer.