Bolet blafard

Home / Champignons mortels / Bolet blafard

Bolet blafard

bolet blafard Image
Ce champignon est un excellent comestible qu’il ne faut pas hésiter à mettre dans son panier, et qui pousse sur sols calcaires,de mai à octobre surtout dans les bois de feuillus et de conifères, mais aussi dans les prés sur les lisières.Attention, cette espèce est légèrement toxique, quand elle est consommée crue ou associée à de l’alcool. Une cuisson à l’eau bouillante ou à l’étouffée pendant une bonne vingtaine de minutes rend le champignon comestible et savoureux.
Nom usuel : bolet blafard
Nom latin : boletus luridus
Famille : bolétacées
Catégorie : bolet
Noms communs : Bolet blafard, bolet blême, bolet fol, cul de saoumo, faux cep, ferrié, oignon de loup, pissoco.
Habitat : feuillus et à aiguilles
Classe : hétérobasidiomycètes
Calendrier : Mai – Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (5-20 cm) est hémisphérique, puis convexe. Sa marge incurvée au début se redresse ensuite. Sa couleur est un mélange de brun, jaune olivacé et gris. Les endroits écrasés deviennent plus foncés. Sa cuticule est lisse, finement veloutée. Les tubes sont libres ou arrondis sur le pied, ochre jaune au stade juvénile, mais ils deviennent rapidement rouge orangé puis jaunâtre sur la marge du chapeau. Ils bleuissent instantanément au frottement.
Le pied : (5-20 cm) est hémisphérique, puis convexe. Sa marge incurvée au début se redresse ensuite. Sa couleur est un mélange de brun, jaune olivacé et gris. Les endroits écrasés deviennent plus foncés. Sa cuticule est lisse, finement veloutée. Les tubes sont libres ou arrondis sur le pied, ochre jaune au stade juvénile, mais ils deviennent rapidement rouge orangé puis jaunâtre sur la marge du chapeau. Ils bleuissent instantanément au frottement.
La chair : est ferme mais se ramollit en vieillissant. Sa couleur est jaune pâle, rouge pourpre à la base du pied. Elle bleuit intensément à la coupe, et devient jaune à la cuisson. Détail important en vue de la détermination de cette espèce : la chair est imprégnée d’une teinte rouge sous les tubes. Elle bleuit intensément à la coupe et devient rouge sombre une fois coupée ou lors de morsures de bêtes. L’odeur est faible et la saveur agréable. Les tubes sont libres ou arrondis sur le pied, les pores sont petits et rouge très tôt, allant du rouge orangé au rouille.Ils deviennent bleus au toucher.
Les spores : (11-15 x 5-7 µm) sont brun olive sombre,en forme de fuseau. Les cystides sont en forme de bouteille, la cuticule est filamenteuse.