Lépiote à crête

Home / Champignons mortels / Lépiote à crête

Lépiote à crête

lépiote à crête Image
Cette espèce est la plus précoce des petites lépiotes. Elle pousse en petits ou vastes groupes de la fin de l’été à l’automne sur tous sols mais assez riches dans les pelouses, parmi la mousse ou sous les herbes en bordure des chemins et des routes, sur les vielles souches pourissantes dans les bois feuillus ou à aiguilles et même dans les serres.
Nom usuel : lépiote à crête
Nom latin : lepiota cristata
Famille : agaricacées
Catégorie : lépiote
Noms communs : Lépiote à crête, lépiote crépue, lépiote crêtée, lépiote puante, lépiote radis, petite coulemelle puante
Habitat : pelouses prés
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Aout – Septembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (2-5 cm), est conique, peu charnu, plus ou moins mamelonné, et présentant une calotte centrale lisse qui varie de brun roux à l’ocre roussâtre clair. Sa cuticule est satinée, fragile et elle se fissure en écailles de plus en plus dispersées à mesure qu’on s’approche de la marge et qui ont la même couleur que la calotte, légèrement plus clair. La marge est festonnée d’une frange blanche.
Le pied : (5-6 x 0,3-0,4 cm ) est court, fragile, creux, grêle, fibrilleux, blanc avec une teinte de rose foncé vers le bas. Il peut se teinter de fauve ou se tache de roussâtre mais le haut du pied reste clair. Il comporte un anneau bien fait, presque membraneux, en forme de gaine, s’évasant vers le haut assez fragile et fugace et diparaissant avec l’âge.
La chair : est svelte, de couleur blanche et ne change pas de couleur à la cassure. Elle dégage une odeur pas très agréable, mélange d’ail et de radis, sa saveur est amère et légèrement aigre, un peu chimique.
Les spores : (6-8 X 3 µm) sont blanches, presque triangulaires. La base est tronquée, le hile latéral avec une bosse en dessous et le sommet atténué. Les cellules marginales sont en forme de massue.