Lépiote blonde

Home / Champignons mortels / Lépiote blonde

Lépiote blonde

lépiote blonde Image
Cette espèce mortelle est fort heureusement rare. Ele pousse en été et en automne dans les prés et même en bordure des forêts
Ce champignon mortel – type syndrome phalloïdien – a causé la mort de ramasseurs inexpérimentés. Il vaut mieux s’abstenir de consommer de petites lépiotes qui sont presque toutes toxiques voire mortelles.
Nom usuel : lépiote blonde
Nom latin : lepiota helveola
Famille : agaricacées
Catégorie : lépiote
Noms communs : Lépiote blonde, lépiote brune, lépiote rougissante
Habitat : prés lisières
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (1,8-6,5 cm) , es d’abord convexe puis aplani et ne comporte qu’un mamelon peu apparent. Il est de couleur ochracé puis devient rose incarnat et se ternit ensuite devenant ochracé rosâtre. La cuticule, est très sèche et est feutrée de façon uniforme au début, se déchirant ensuite en prenant un aspect pelucheux écailleux.
Les lamelles sont épaisses, libres, assez serrées, blanches, puis crème.
Le pied : (2-4 x 0,3-1 cm) est légèrement élancé et ne comporte pas de bulbe. Il est de couleur pâle, rose incarnat ensuite se ternissant en brun rougeâtre clair avec l’âge. Sa surface est soyeuse, sèche parfois chinée à la base. Un bourrelet annulaire se trouve à l’emplacement du voile qui relie le pied au chapeau à l’état jeune.
La chair : est mince, blanche, légèrement rose à la cassure. L’odeur est faiblement fruitée. La saveur est acidulée.
Les spores : (6.5-8.5 x 3.6-4.3 µm) sont blanches, obtusément elliptiques.