Quels sont les différents types de semis en agriculture biologique ?

L’agriculture est une activité qui consiste à cultiver des terres dans le but de produire des légumes et des fruits. Lorsqu’elle est dite biologique, c’est qu’elle recourt à des procédés qui permettent de maintenir l’état de santé du sol. Pour la mettre en œuvre, il est important de connaitre les différents types de semis à exploiter. Si vous souhaitez en apprendre plus à cet effet, lisez cet article.

Les semis en place

En agriculture biologique, il existe de nombreuses techniques de plantation que vous pouvez utiliser pour favoriser le développement de vos graines. Que ce soit, dans une petite serre de jardin ou à l’air libre, vous devez choisir la méthode adaptée afin que la croissance de vos végétaux s’effectue de manière optimale. Le semis en place est l’une des solutions que vous pouvez exploiter. Il consiste à planter la graine à l’endroit qui favorisera son développement.

Cette technique peut être subdivisée en trois parties à savoir : les semis en lignes, les semis à la volée et les semis en poquets.

Le semis en lignes

En pleine terre ou sous abris, le semis en lignes est la technique la plus adaptée pour la croissance d’espèces potagères. Cette méthode permet de gérer de manière optimale l’espacement entre les graines. Ainsi, les rangées de culture sont plus simples à entretenir. Si vous désirez planter des carottes, des radis et des navets, c’est une technique qui conviendra.

Le semis à la volée

Le semis à la volée consiste à semer les graines de façon aléatoire sans technique précise. Pour être plus précis, vous devez les jeter en pluie en de petites quantités. Pour une pousse plus efficace, essayez de répartir de façon uniforme les graines et faites un ratissage léger de la surface. Cette technique convient pour obtenir du persil et de la mâche.

Les semis en poquets

Le semis en poquets se rapproche de celui en lignes. Il consiste à mettre des graines en groupe de 3 à 5 dans des trous espacés. L’objectif est d’obtenir des touffes remplies de plusieurs plantes afin de conserver le plus résistant. Vous pouvez recourir à cette méthode pour faire pousser des melons, des courgettes et des concombres.

Les semis sous abri

Les semis sous abri sont idéals pour optimiser la pousse des plantes ayant un cycle très long. Vous devez réaliser votre opération dans un lieu où les conditions d’humidité et de températures sont excellentes. Ainsi, vos espèces végétales se développeront facilement après la période des gelées. À la fin, vous pourrez les replanter à l’extérieur afin qu’elles poursuivent leur cycle végétatif.

Les semis en pépinière

Le semis en pépinière peut être fait en godets, en terrines, en pleine terre ou en petite serre de jardin. L’objectif de cette méthode, c’est de donner à la graine toute la protection et le terreau dont elle a besoin pour grandir. Une fois adulte, vous pourrez la repiquer dans l’emplacement définitif que vous lui avez réservé.

En définitive, l’agriculture biologique emploie de nombreuses techniques de plantation. Selon les semences à cultiver, il existe des méthodes que vous devez privilégier.