Atlas des champignons

Home / Atlas des champignons

amanite dorée

amanite dorée Image
Comestible, on la rencontre en été dans les bois ombragés, argileux et humides, mais elle est rare.
Nom usuel : amanite dorée
Nom latin : amanita inaurata
Famille : amanitacées
Catégorie : amanite
Noms communs : Amanite dorée ou étranglée
Habitat : ombragés
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juin – Juillet – Aout – Septembre
Comestibilité : comestibilitécomestibilité
Le chapeau : (5-15 cm) est très cannelé, de couleur brun bistre, brun grisâtre sombre, sauf au bord qui comporte des nuances jaune fauve. La surface est couverte d’épaisses plaques verruqueuses, anguleuses, plus importantes au milieu, farineuses-floconneuse, grises, voire même noirâtres à la fin. Les lamelles sont blanches ou légèrement grisonnantes.
Le pied : (8-30 x 0,5-1,5 cm) est zébré ou taché de flocons bruns ou gris. La volve de consistance farineuse et épaisse, friable et se transforme en lambeaux ou renflements obliques plus ou moins caducs.
Les lamelles sont blanches ou légèrement grisonnantes.
La chair :
Les spores : (11,5 – 14 µm) sont non amyloïdes, sphériques. La volve et les écailles du chapeau (restes du voile général) sont composées de nombreuses cellules rondes.

amanite dorée

amanite dorée Image
Comestible, on la rencontre en été dans les bois ombragés, argileux et humides, mais elle est rare.
Nom usuel : amanite dorée
Nom latin : amanita inaurata
Famille : amanitacées
Catégorie : amanite
Noms communs : Amanite dorée ou étranglée
Habitat : ombragés
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juin – Juillet – Aout – Septembre
Comestibilité : comestibilitécomestibilité
Le chapeau : (5-15 cm) est très cannelé, de couleur brun bistre, brun grisâtre sombre, sauf au bord qui comporte des nuances jaune fauve. La surface est couverte d’épaisses plaques verruqueuses, anguleuses, plus importantes au milieu, farineuses-floconneuse, grises, voire même noirâtres à la fin. Les lamelles sont blanches ou légèrement grisonnantes.
Le pied : (8-30 x 0,5-1,5 cm) est zébré ou taché de flocons bruns ou gris. La volve de consistance farineuse et épaisse, friable et se transforme en lambeaux ou renflements obliques plus ou moins caducs.
Les lamelles sont blanches ou légèrement grisonnantes.
La chair :
Les spores : (11,5 – 14 µm) sont non amyloïdes, sphériques. La volve et les écailles du chapeau (restes du voile général) sont composées de nombreuses cellules rondes.

L’Atlas des Champignons regroupe plus de 360 espèces différentes que vous pouvez retrouver à l’aide des boites déroulantes ci-dessous. Vous pouvez sélectionner une espèce par son nom vernaculaire (nom commun) ou par son nom latin. Dans tous les cas, il vaut mieux connaître le nom latin de l’espèce car en matière de nom commun, certaines espèces en ont plus d’une centaine selon les régions !

Si vous ne connaissez pas l’espèce que vous avez vue ou que vous venez de cueillir, cliquez sur le bouton « reconnaître » dans le menu animé du haut de cette page. Vous aurez accès à la clé de détermination où, selon les critères que vous aurez saisis, une ou plusieurs espèces vous seront proposées.