Atlas des champignons

Home / Atlas des champignons

amanite jonquille

amanite jonquille Image
Peu comestible, il pousse d’avril à janvier sous feuillus et conifères, surtout sur les sols acides, ou même très acides. Cette espèce est couramment consommée dans tout le Sud-ouest de la France. En tout cas, on ne court aucun risque sérieux en la consommant.
Nom usuel : amanite jonquille
Nom latin : amanita gemmata
Famille : amanitacées
Catégorie : amanite
Noms communs : Amanite jonquille, Amanite à pierreries, gréhot jaune, greps, pentecouste, mousselès. Synonyme : Amanita junquillea
Habitat : feuillus et à aiguilles
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Janvier – Avril – Mai – Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre – Décembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (5-11 cm) est de couleur plutôt jaune clair, ochracé ou souvent blanchâtre, sa marge est striée, on y trouve des débris plus u moins amples et plus ou moins nombreux de la volve blanche; il n’est pratiquement jamais nu.
Le pied : (6-15 x 1-2,5-4 cm), est polymorphe en sa base, plein, il est parfois muni d’un bulbe arrondi ou en forme de navet, ce bulbe est entouré d’une collerette membraneuse, mais basse, entière ou déchirée, mais qui peut se réduire à une ligne ou à un bourrelet peu marqué et se déchirer fréquemment; ailleurs, le pied est nu ou plus ou moins floconneux ou fibrilleux.
La chair : est blanche, l’odeur faible (ou un peu de rave). Les lamelles sont serrées, blanches.
Les spores : (10-12 x 7-8 µm) sont blanches, non amyloïdes, elliptiques.

amanite jonquille

amanite jonquille Image
Peu comestible, il pousse d’avril à janvier sous feuillus et conifères, surtout sur les sols acides, ou même très acides. Cette espèce est couramment consommée dans tout le Sud-ouest de la France. En tout cas, on ne court aucun risque sérieux en la consommant.
Nom usuel : amanite jonquille
Nom latin : amanita gemmata
Famille : amanitacées
Catégorie : amanite
Noms communs : Amanite jonquille, Amanite à pierreries, gréhot jaune, greps, pentecouste, mousselès. Synonyme : Amanita junquillea
Habitat : feuillus et à aiguilles
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Janvier – Avril – Mai – Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre – Décembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (5-11 cm) est de couleur plutôt jaune clair, ochracé ou souvent blanchâtre, sa marge est striée, on y trouve des débris plus u moins amples et plus ou moins nombreux de la volve blanche; il n’est pratiquement jamais nu.
Le pied : (6-15 x 1-2,5-4 cm), est polymorphe en sa base, plein, il est parfois muni d’un bulbe arrondi ou en forme de navet, ce bulbe est entouré d’une collerette membraneuse, mais basse, entière ou déchirée, mais qui peut se réduire à une ligne ou à un bourrelet peu marqué et se déchirer fréquemment; ailleurs, le pied est nu ou plus ou moins floconneux ou fibrilleux.
La chair : est blanche, l’odeur faible (ou un peu de rave). Les lamelles sont serrées, blanches.
Les spores : (10-12 x 7-8 µm) sont blanches, non amyloïdes, elliptiques.

L’Atlas des Champignons regroupe plus de 360 espèces différentes que vous pouvez retrouver à l’aide des boites déroulantes ci-dessous. Vous pouvez sélectionner une espèce par son nom vernaculaire (nom commun) ou par son nom latin. Dans tous les cas, il vaut mieux connaître le nom latin de l’espèce car en matière de nom commun, certaines espèces en ont plus d’une centaine selon les régions !

Si vous ne connaissez pas l’espèce que vous avez vue ou que vous venez de cueillir, cliquez sur le bouton « reconnaître » dans le menu animé du haut de cette page. Vous aurez accès à la clé de détermination où, selon les critères que vous aurez saisis, une ou plusieurs espèces vous seront proposées.