Atlas des champignons

Home / Atlas des champignons

amanite hérisson

amanite hérisson Image
Comestible, mais de médiocre qualité, elle pousse en été et automne sous feuillus, aussi bien que sous conifères, sur terrain calcaire ou neutre, jamais sur sol acide.
Nom usuel : amanite hérisson
Nom latin : amanita echinocephala
Famille : amanitacées
Catégorie : amanite
Noms communs : Amanite hérisson
Habitat : coniféres
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juillet – Aout – Septembre -Octobre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (6,5-20 cm ) est recouvert de verrues coniques ou pyramidales, pointues, d’abord contiguës, puis s’espaçant et finissant par s’affaisser sur les bords en lambeaux écailleux comme ceux de certaines Pholiotes. Les lamelles sont teintées de glauque, de gris verdâtre pâle, de gris verdâtre jaunâtre; dans la vieillesse, elle se salit légèrement, et c’est dans cet état que l’on peut l’observer sur le dessin.
Le pied : (8-20 x 1.3-2 cm) est souvent svelte, mais ce n’est pas une généralité, il est plein, parfois bulbeux, parfois atténué ou en pointe après une portion légèrement épaissie; il est revêtu dans sa partie inférieure de lambeaux écailleux. L’anneau est large, détaché, membraneux et s’engage parfois près du sommet. On peut voir dans sa jeunesse sur le pourtour, des débris du voile.
La chair : est épaisse, blanche ou légèrement teintée de glauque ou de grisâtre dans le pied.
Les spores : (9,5-12 x 6,5-8,5 µm) sont blanches ou glauques, amyloïdes, elliptiques. Un grand nombre de cellules arrondies sont contenues dans les verrues du chapeau.

amanite hérisson

amanite hérisson Image
Comestible, mais de médiocre qualité, elle pousse en été et automne sous feuillus, aussi bien que sous conifères, sur terrain calcaire ou neutre, jamais sur sol acide.
Nom usuel : amanite hérisson
Nom latin : amanita echinocephala
Famille : amanitacées
Catégorie : amanite
Noms communs : Amanite hérisson
Habitat : coniféres
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juillet – Aout – Septembre -Octobre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (6,5-20 cm ) est recouvert de verrues coniques ou pyramidales, pointues, d’abord contiguës, puis s’espaçant et finissant par s’affaisser sur les bords en lambeaux écailleux comme ceux de certaines Pholiotes. Les lamelles sont teintées de glauque, de gris verdâtre pâle, de gris verdâtre jaunâtre; dans la vieillesse, elle se salit légèrement, et c’est dans cet état que l’on peut l’observer sur le dessin.
Le pied : (8-20 x 1.3-2 cm) est souvent svelte, mais ce n’est pas une généralité, il est plein, parfois bulbeux, parfois atténué ou en pointe après une portion légèrement épaissie; il est revêtu dans sa partie inférieure de lambeaux écailleux. L’anneau est large, détaché, membraneux et s’engage parfois près du sommet. On peut voir dans sa jeunesse sur le pourtour, des débris du voile.
La chair : est épaisse, blanche ou légèrement teintée de glauque ou de grisâtre dans le pied.
Les spores : (9,5-12 x 6,5-8,5 µm) sont blanches ou glauques, amyloïdes, elliptiques. Un grand nombre de cellules arrondies sont contenues dans les verrues du chapeau.

L’Atlas des Champignons regroupe plus de 360 espèces différentes que vous pouvez retrouver à l’aide des boites déroulantes ci-dessous. Vous pouvez sélectionner une espèce par son nom vernaculaire (nom commun) ou par son nom latin. Dans tous les cas, il vaut mieux connaître le nom latin de l’espèce car en matière de nom commun, certaines espèces en ont plus d’une centaine selon les régions !

Si vous ne connaissez pas l’espèce que vous avez vue ou que vous venez de cueillir, cliquez sur le bouton « reconnaître » dans le menu animé du haut de cette page. Vous aurez accès à la clé de détermination où, selon les critères que vous aurez saisis, une ou plusieurs espèces vous seront proposées.