Un champignon de 25 livres

Un champignon de 25 livres

Un champignon de 25 livres

Un coureur des bois et cueilleur professionnel de champignons sauvages a mis la main sur une grosse prise, mercredi soir, en récoltant un champignon tout à fait comestible de près de 25 livres, dans Lanaudière.

François Brouillard est probablement le cueilleur de champignons le plus connu au Québec. Il cueille depuis plus de 25 ans et vend des tonnes de champignons sauvages chaque année. Mais c’est la première fois qu’il tombait face à une aussi grosse vesse-de-loup géante.

«Avant celle-ci, ma plus grosse vesse-de-loup avait 18 livres. J’en ai déjà vendu une de 15 livres au restaurant Toqué !», dit-il.

La vesse-de-loup géante (Calvatia gigantea) est l’un des plus gros champignons sauvages du Québec, mais la plupart des spécimens rencontrés sont de la grosseur d’un ballon de soccer. Celui que M. Brouillard a cueilli mercredi soir est au moins deux fois plus gros que la moyenne.

«Quand je l’ai cueilli, je l’ai pesé à 25 livres. En une journée, il a perdu un peu de poids, parce qu’il a séché un peu», souligne-t-il.

Lors du passage du Journal au kiosque de M. Brouillard au marché Jean-Talon (Les Jardins Sauvages), hier après-midi, le «monstre» pesait 23,57 livres, soit 10,7 kg.

Le plus gros champignon comestible récolté par M. Brouillard, en carrière, est un polypore soufré (Laetiporus sulphureus). Il avait cueilli en 2002 un spécimen de ce spectaculaire champignon orangé pesant plus de 57,5 livres, l’un des plus gros jamais cueilli au monde.

Très bon comestible

«La vesse-de-loup géante est un très bon comestible, tant qu’elle est dure. On la coupe en tranches, on la fait cuire lentement dans l’huile d’olive à feu doux pour qu’elle dore comme une crêpe. Sa texture s’approche de celle d’un fromage», explique le spécialiste.

François Brouillard parcourt les quatre coins du Québec à la recherche de champignons sauvages. Il a évidemment ses «talles». Par exemple, cette vesse-de-loup a été trouvée à un endroit propice. «Ça fait une semaine que je la surveille. Je la laissais grossir. Il y en a encore plusieurs sur le site. Je vais en avoir une trentaine. J’en ai même une qui va probablement être plus grosse que ça encore», dit-il.

* En plus de son kiosque Les Jardins sauvages au marché Jean-Talon, François Brouillard gère avec son épouse la table champêtre À la table des Jardins sauvages, à Saint-Roch-de-L’Achigan.

Le plus gros champignon du monde: un monstre

* Le plus gros champignon du monde est aussi l’une des plus grandes formes de vie sur la planète. Il s’agit d’un armillaire d’Ostoya (Armillaria ostoyae) trouvé dans une très ancienne forêt de l’Oregon, aux États-Unis.

* Ce champignon «monstre» a une largeur d’une moyenne d’un mètre et une longueur de 5,6 kilomètres. Il couvre une surface de 880 hectares, soit l’équivalent de 1665 terrains de football américains. Toutefois, la majeure partie de ce champignon se retrouve juste sous la terre sous la forme de mycélium.

Article extrait de Canoë Info

Leave a Reply

Your email address will not be published.