Atlas des champignons

Home / Atlas des champignons

Agaric à soupe

Agaric à soupe Image
Très commune, se trouve toute l’année, principalement d’avril à novembre. Elle pousse en touffes, sur les vieilles souches de feuillus (charmes, chênes, hêtres). On ne conserve que les chapeaux. Les gourmets se régaleront d’un très bon potage de couleur brun rouille donné par la couleur des spores On peut l’agrémenter d’oignons, de fines herbes et si on le désire, de tranches de pain grillé
Nom usuel : agaric à soupe
Nom latin : pholiota mutabilis
Famille : agaricacées
Catégorie : agaric
Noms communs : Pholiote changeante, dryophile changeante ou Agaric des forêts
Habitat : charmes chênes hêtres
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Avril – Mai – Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre
Comestibilité : comestibilitécomestibilité
Le chapeau : (3 à 8 cm), est de forme convexepuis déployé et est souvent un peu mamelonné. La marge est délicate enroulée puis étalée. Sa surface est humide, lisse plutôt hygrophane, marron cannelle, se ternissant avec la sécheresse et l’âge ; la marge est la plupart du temps très foncée. Les nombreuses lames se trouvant sous le chapeau sont serrées, adnées, souvent doucement décurrentes, de couleur blondasse puis cannelle ou marron rouillé.
Le pied : (4-10 x 0,5-0,8 cm) central, mince, tubulaire, souvent courbé, creux, ferme et plutôt résistant. Il est dégradé de marron très clair au sommet, et se décline à la base en marron foncé. Il est pourvu de sa base jusqu’à l’anneau de mèches retroussées, de couleur marron foncé. Il comporte une bague de peau ou un amas discret de fibres, large, remontant au début et se frangeant ensuite sur son pourtour en retombant. Les spores tombées des lames le teintent de marron.
La chair : est peu épaisse, blanche et compacte. Saveur douce, parfum fort, mais agréable.
Les spores : (6-7 x 3,5-4,5 µm) brun ferrugineux à pore germinatif petit, lisse. Cellules marginales en forme de bouteille. La cuticule est filamenteuse. Ne pas confondre avec la galérine marginée (mortelle) qui lui ressemble un peu bien que plus petite

Agaric à soupe

Agaric à soupe Image
Très commune, se trouve toute l’année, principalement d’avril à novembre. Elle pousse en touffes, sur les vieilles souches de feuillus (charmes, chênes, hêtres). On ne conserve que les chapeaux. Les gourmets se régaleront d’un très bon potage de couleur brun rouille donné par la couleur des spores On peut l’agrémenter d’oignons, de fines herbes et si on le désire, de tranches de pain grillé
Nom usuel : agaric à soupe
Nom latin : pholiota mutabilis
Famille : agaricacées
Catégorie : agaric
Noms communs : Pholiote changeante, dryophile changeante ou Agaric des forêts
Habitat : charmes chênes hêtres
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Avril – Mai – Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre
Comestibilité : comestibilitécomestibilité
Le chapeau : (3 à 8 cm), est de forme convexepuis déployé et est souvent un peu mamelonné. La marge est délicate enroulée puis étalée. Sa surface est humide, lisse plutôt hygrophane, marron cannelle, se ternissant avec la sécheresse et l’âge ; la marge est la plupart du temps très foncée. Les nombreuses lames se trouvant sous le chapeau sont serrées, adnées, souvent doucement décurrentes, de couleur blondasse puis cannelle ou marron rouillé.
Le pied : (4-10 x 0,5-0,8 cm) central, mince, tubulaire, souvent courbé, creux, ferme et plutôt résistant. Il est dégradé de marron très clair au sommet, et se décline à la base en marron foncé. Il est pourvu de sa base jusqu’à l’anneau de mèches retroussées, de couleur marron foncé. Il comporte une bague de peau ou un amas discret de fibres, large, remontant au début et se frangeant ensuite sur son pourtour en retombant. Les spores tombées des lames le teintent de marron.
La chair : est peu épaisse, blanche et compacte. Saveur douce, parfum fort, mais agréable.
Les spores : (6-7 x 3,5-4,5 µm) brun ferrugineux à pore germinatif petit, lisse. Cellules marginales en forme de bouteille. La cuticule est filamenteuse. Ne pas confondre avec la galérine marginée (mortelle) qui lui ressemble un peu bien que plus petite

L’Atlas des Champignons regroupe plus de 360 espèces différentes que vous pouvez retrouver à l’aide des boites déroulantes ci-dessous. Vous pouvez sélectionner une espèce par son nom vernaculaire (nom commun) ou par son nom latin. Dans tous les cas, il vaut mieux connaître le nom latin de l’espèce car en matière de nom commun, certaines espèces en ont plus d’une centaine selon les régions !

Si vous ne connaissez pas l’espèce que vous avez vue ou que vous venez de cueillir, cliquez sur le bouton « reconnaître » dans le menu animé du haut de cette page. Vous aurez accès à la clé de détermination où, selon les critères que vous aurez saisis, une ou plusieurs espèces vous seront proposées.