Atlas des champignons

Home / Atlas des champignons

agaric laqué

agaric laqué Image
Cette espèce pousse en abondance de juin à novembre dans les bois humides (feuillus ou conifères),sous les saules, dans la mousse où les feuilles mortes, Il ne faut conserver que les petits chapeaux qui conviennent pour les potages ou pour relever agréablement sauces ou omelettes. On peut conserver cette espèce dans de l’alcool blanc ou en la déssicant.
Nom usuel : agaric laqué
Nom latin : Laccaria laccata
Famille : tricholomatacées
Catégorie : agaric
Noms communs : Agaric laqué, améthyste, le laqué
Habitat : feuillus et à aiguilles
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (3-6 cm), est plutôt petit, convexe, glabre et lisse à l’état jeune, puis s’aplatit à maturité, souvent déprimé au centre. La cuticule est membraneuse et légèrement écailleuse, la marge est ondulée. La couleur du chapeau va du rose pourpre au brun en passant par l’orangé et sillonné à la marge par temps humide, chamois, ocre ou roussâtre par temps sec. Les lames sont peu nombreuses, espacées, épaisses, adnées, faiblement décurrentes, roses. Une pruine blanchâtre apparaît à maturité.
Le pied : (3-13 x 0,35-1,8 cm) est cylindrique, long et grêle, souple, fibreux et coriace. Il est plein au début devenant creux avec l’âge, de la couleur du chapeau, lisse ou discrètement rayé de stries verticales. Il est couvert d’un duvet mycélien blanc à sa base, et se teinte brun rougeâtre en haut.
La chair : est mince, molle et tendre dans le chapeau mais elle est fibrilleuse et coriace dans le pied, de teinte rosâtre à rougeâtre. Elle devient plus pâle en séchant. L’odeur et saveur sont faibles mais agréables.
Les spores : (7-10 µm) sont blanches, non amyloïdes, elliptiques. La cuticule est filamenteuse.

agaric laqué

agaric laqué Image
Cette espèce pousse en abondance de juin à novembre dans les bois humides (feuillus ou conifères),sous les saules, dans la mousse où les feuilles mortes, Il ne faut conserver que les petits chapeaux qui conviennent pour les potages ou pour relever agréablement sauces ou omelettes. On peut conserver cette espèce dans de l’alcool blanc ou en la déssicant.
Nom usuel : agaric laqué
Nom latin : Laccaria laccata
Famille : tricholomatacées
Catégorie : agaric
Noms communs : Agaric laqué, améthyste, le laqué
Habitat : feuillus et à aiguilles
Classe : homobasidiomycètes
Calendrier : Juin – Juillet – Aout – Septembre – Octobre – Novembre
Comestibilité : comestibilité
Le chapeau : (3-6 cm), est plutôt petit, convexe, glabre et lisse à l’état jeune, puis s’aplatit à maturité, souvent déprimé au centre. La cuticule est membraneuse et légèrement écailleuse, la marge est ondulée. La couleur du chapeau va du rose pourpre au brun en passant par l’orangé et sillonné à la marge par temps humide, chamois, ocre ou roussâtre par temps sec. Les lames sont peu nombreuses, espacées, épaisses, adnées, faiblement décurrentes, roses. Une pruine blanchâtre apparaît à maturité.
Le pied : (3-13 x 0,35-1,8 cm) est cylindrique, long et grêle, souple, fibreux et coriace. Il est plein au début devenant creux avec l’âge, de la couleur du chapeau, lisse ou discrètement rayé de stries verticales. Il est couvert d’un duvet mycélien blanc à sa base, et se teinte brun rougeâtre en haut.
La chair : est mince, molle et tendre dans le chapeau mais elle est fibrilleuse et coriace dans le pied, de teinte rosâtre à rougeâtre. Elle devient plus pâle en séchant. L’odeur et saveur sont faibles mais agréables.
Les spores : (7-10 µm) sont blanches, non amyloïdes, elliptiques. La cuticule est filamenteuse.

L’Atlas des Champignons regroupe plus de 360 espèces différentes que vous pouvez retrouver à l’aide des boites déroulantes ci-dessous. Vous pouvez sélectionner une espèce par son nom vernaculaire (nom commun) ou par son nom latin. Dans tous les cas, il vaut mieux connaître le nom latin de l’espèce car en matière de nom commun, certaines espèces en ont plus d’une centaine selon les régions !

Si vous ne connaissez pas l’espèce que vous avez vue ou que vous venez de cueillir, cliquez sur le bouton « reconnaître » dans le menu animé du haut de cette page. Vous aurez accès à la clé de détermination où, selon les critères que vous aurez saisis, une ou plusieurs espèces vous seront proposées.